L’electro swing est un sous-genre de la house qui est dérivé du swing et du jazz manouche. Il mélange des sonorités des années 1920 à 1940 avec différents styles de musiques électroniques. Le genre est représenté par des artistes comme Bart&Baker, Caravan Palace et Parov Stelar.

Histoire

Lucas with the Lid Off (1994) du rappeur danois Lucas est considéré comme l’un des tous premiers titres d’electro swing. Le genre gagne en popularité en 2008 avec la parution du premier album éponyme de Caravan Palace. Vendu à 150 000 exemplaires, il se classe à la 11e place du hit-parade français et reste 68 semaines consécutives dans le classement. L’electro swing connaît un pic de popularité en 2010. Why Don’t You de Gramophonedzie, qui échantillonne une chanson de Peggy Lee, est classée 12e au Royaume-Uni, tandis que We No Speak Americano de Yolanda Be Cool est classé no 1 dans plusieurs pays et devient l’un des plus gros tubes de l’été 2010 L’electro swing rencontre surtout le succès en Europe, notamment en Allemagne, en Autriche, en France et en Suisse.

(Source Wikipedia)

Cheek to Cheek – Odd Chap, Marty & his Rockin’ Comets
1939 – The Swing Bot
Mambo Rap – Parov Stelar
Black Betty – Caravan Palace
Hit & Run – The Electric Swing Circus
Hit the Road Jack – Varrick Frost remix
Mais Non – Klischée
Uptown Funk – Bart&Baker, Matt Le Rouge, Landser
All night – Parov Stelar
Boy Bounce – Ginkgoa
Bass Me Baby – Annella
The Cat Came Back – Luca Lento
Mr Magpie – The Electric Swing Circus
Waste of Time – Tia Brazda
Cinnamon Girl – Dunkelbunt
Clap your hands – Parov Stelar
Delight – Jamie Berry Ft. Octavia Rose

Share This